Visuel pour article Rad LibresRadicaux libres: comment lutter contre les ennemis produits par la civilisation

Pour protéger notre organisme et notre peau, la lutte contre les radicaux libres  doit être menée par voie externe et interne en même temps. Nous savons bien que la nature nous met à disposition de nombreuses substances pour lutter contre ces ennemis.                          Dans le domaine végétal, la  protection externe et interne  est  apportée par des substances comme : les caroténoïdes, les flavonoïdes, les o.p.c. dont le resvèratrol, les iridoïdes, les vitamines E – C – A  dites « piégeuses de radicaux libres » et par des oligo-éléments comme le sélénium, le zinc , le cuivre.
 LES CAROTÉNOÏDES
On les retrouve dans de nombreux végétaux, fruits et légumes, en particulier ceux à partir de la couleur jaune jusqu’à l’orange. Ils participent activement à la photosynthèse solaire car ils collectent la lumière et l’énergie du soleil pour les transmettre à la chlorophylle de la plante. Il s’agit d’une famille très vaste, le membre le plus connu étant le Béta-Carotène. Son action « antioxydante » reconnue est supérieure à celle de la vit. A, dont il est le précurseur.
Le Béta-Carotène neutralise l’un des radicaux libres le plus toxique, «l’oxygène singulet ».
Il s’agit d’une forme très dangereuse car elle attaque et oxyde les lipides de la membrane cellulaire et est susceptible de rejoindre le noyau de la cellule, avec des conséquences néfastes sur la qualité et durée de vie des cellules agressées. Conséquences redoutées aussi dans le domaine cosmétique puisqu’il abîme les protéines de structure, en particulier les différents types de collagène, élastine, fibronectine etc.., favorisant ainsi le vieillissement prématuré des tissus.
Même si presque inconnu, ce radical libre est largement présent dans notre quotidien à cause de l’utilisation de certains produits ménagers et notamment l’eau de Javel !!
Le Béta-Carotène agit en synergie avec les vit. E et C pour empêcher l’oxydation des lipides qui doivent être transportés vers les cellules pour les nourrir. Une destruction de ces lipides par les radicaux libres provoque, en plus de la perte d’élasticité de la membrane, l’apparition des tâches brunes, une sècheresse profonde de la peau et la formation prématurée des rides.
[btn href=”/cosmetique-naturelle//” target=”_self”]Découvrir la cosmétique naturelle[/btn]

0